Montreux 2016: la plus grande Fédérale de tous les temps

 

La 34e Fête fédérale de musique à Montreux en juin prochain sera la plus grande jamais organisée. En effet, 556 sociétés de musique participeront aux concours organisés du 10 au 12 et du 17 au 19 juin prochain! Près de 26 000 instrumentistes et 220 000 spectateurs sont ainsi attendus sur la Riviera.

556 sociétés de musique vont se mesurer dans le cadre de ce qui apparaît comme le plus grand concours de musique au monde. Aucune compétition sur la planète ne réunit autant de musiciens que le rendez-vous quinquennal des harmonies, fanfares et brass bands helvétiques. En relation avec les 1889 sections que compte l'Association suisse des musiques (ASM), ce sont donc trois sociétés helvétiques sur dix qui feront le déplacement sur la Riviera.

 

"Je suis très heureux de constater que le charme de Montreux, de son Auditorium Stravinski et des infrastructures de la Riviera ont séduit aussi largement. Nous promettons à tous les participants que la fête sera très belle", se réjouit le président du Comité d'organisation (CO), Laurent Wehrli, qui est également syndic de Montreux et conseiller national.

 

MONTREUX 2016 : DES CHIFFRES ET DES NOTES !

 

Près de 26 000 musiciens

En chiffres, les 556 corps de musique inscrits viennent en grosse majorité, à 73%, de Suisse alémanique (405), face aux 145 sociétés romandes (26%) et aux six tessinoises 1%). La répartition par sexe des 25 783 instrumentistes affiche une proportion de presque deux messieurs pour une dame. Il y aura en effet 16 352 musiciens (63,4%) pour 9431 musiciennes (36, 6%).

Les harmonies (341) restent nettement plus nombreuses que les brass bands (191). En revanche, les formations de fanfare voient leurs effectifs fondre toujours plus : à Montreux, il y aura deux sociétés avec l'instrumentation typique du Benelux et 22 dites fanfares mixtes.

 

Harmonies d'excellence: sans le champion 2011

Dans les catégories reines d'excellence, une petite surprise: les quinze harmonies (H) annoncées seront moins nombreuses qu'à St-Gall (-2). Cinq formations en compétition en 2011 dans la cité des Brodeurs ont renoncé à venir à Montreux. Principale défection: le tenant du titre, la Civica filarmonica de Lugano (TI). En revanche, les autres corps figurant sur le podium, la Feldmusik de Sarnen (OW) et la Concordia de Fribourg (FR) sont de retour.

A l'inverse, il y a trois nouveaux-venus: le Wind Band neuchâtelois, le Sinfonisches Blasorchester de Kreuzlingen (TG) et la Stadtmusik de St-Gall qui, pour d'évidentes raisons, avait dû renoncer à participer à la Fédérale 2011 organisée dans ses murs et par ses soins.

 

Plus de brass bands en excellence

Avec huit brass bands (BB), c'est un nouveau record pour cette instrumentation lors d'une Fédérale. Cela représente deux concurrents de plus qu'il y a cinq ans à St-Gall ou qu'il y a quinze ans à Fribourg. C'est aussi une déferlante valaisanne: trois quarts des participants viennent de la vallée du Rhône.

Tous les ensembles de cuivres qui étaient présents à St-Gall reviennent en concours. Dont, évidemment, les trois médaillés de 2011: l'Ancienne Cécilia de Chermignon (VS), la Concordia de Vétroz (VS) et la MG Risch-Rotkreuz (ZG). Les deux nouveaux concurrents sont l'autre fanfare de Vétroz, L'Union (VS) et la Fanfare paroissiale de Siviriez (FR).

Les gros bataillons en 2e et 3e catégorie

En 1ère catégorie, il y aura deux harmonies (53) pour un brass band (27). Les vainqueurs de St-Gall 2006, la MG de Schüpfheim (LU) et la MG Konkordia d'Egerkingen (SO) en harmonies ainsi que le brass band Imperial de Lenzburg (AG), défendront leur titre.

Mais les plus fortes délégations se retrouvent en 2e et, plus encore, en 3e division. Il y aura 114 harmonies et 69 brass bands ainsi que deux fanfares Benelux, soit un total de 185 concurrents en 2e catégorie. Dans la 3e classe, les harmonies seront au nombre de 109, les brass bands de 77 auxquels s'ajoutent 17 fanfares mixtes, pour un total de 203 participants. Enfin, la 4e catégorie réunira 23 sociétés: 15 H, 2 BB et 6 fanfares mixtes.

 

La musique de divertissement s'établit

En musique de divertissement, la participation se renforce en comparaison de l'introduction de ces catégories il y a cinq ans à St-Gall. La catégorie supérieure sera monopolisée par quatre harmonies. En classe moyenne, il n'y aura deux brass bands face à 18 harmonies. La division inférieure sera un peu mieux équilibrée avec treize harmonies

pour six brass bands.

 

Treize salles de concours

Pour les différents concours de la Fête fédérale de musique 2016, il ne faut pas moins de deux douzaines de locaux

d'échauffement et treize salles. Dans le nombre, seulement trois halles de gymnastique. Mais surtout des espaces de très grande qualité acoustique comme, en priorité, l'Auditorium Stravinski et le Miles Davis Hall dans le complexe du

2m2c à Montreux.

La liste comprend encore le Théatre Le Reflet et l'église Ste-Claire, à Vevey; la salle des Remparts, à La Tour-de-Peilz, l'aula et la salle du gymnase de Burier; la salle du Casino, à Montreux; la salle des fête et le Petit Palais du Montreux Palace; les salles Rambert B et C du Collège de Rambert à Clarens; ainsi que les salles de Gym du Collège de Clarens-Gare et du Collège Vinet, à Clarens. La salle de la Gare de ce village sert de salle de réserve.

 

Les Bernois envahissent le Pays de Vaud

En termes d'effectifs, les sociétés bernoises seront les plus représentées sur la Riviera vaudoise, avec 82 participants.

Berne devance Argovie (62) et le Valais (58). Suivent, en tir groupé, Vaud (48), Lucerne (46) et Zurich (41). Les cinq cantons les plus nombreux représentent 296 concurrents et, ainsi, plus de la moitié des sociétés en lice. Le top ten, qui cumule 83% des concurrents (462), est complété par Saint-Gall (37), Fribourg (34), Soleure (32) et les deux Bâle (22).

A noter que le canton organisateur est celui qui envoie le plus grand pourcentage de ses sociétés de musique à la Fédérale. Avec 48% de l'ensemble de ses membres participant à Montreux, Vaud précède Unterwald (41,2%) et Soleure (39,0%).

 

Record de participation pulvérisé

Par rapport aux précédentes Fédérales, Montreux bat tous les records. Les 556 participants de 2016 constituent une augmentation de 6% (+33 concurrents) face aux 523 sociétés en lice à St-Gall il y a cinq ans. Jusqu'ici, la plus forte participation était l'apanage de Lucerne 2006 qui avait rassemblé 537 corps de musique.

A titre de comparaison, lors de la dernière Fédérale romande, à Fribourg en 2001, 428 formations étaient en compétition. Elles seront 33% ou 128 sociétés de musique de plus à Montreux !

 

Fête fédérale de musique Montreux-Riviera 2016

 

www.ffm2016.ch

Après le sauvetage des Contes d’Hoffmann à la dernière minute il y a un peu moins d’un an à Bonn, le ténor français Sébastien Guèze fait à nouveau l’unanimité dans une nouvelle production de Jerusalem de Verdi...

 

«Un charisme considérable»

(Kultura magazine)

«Enthousiasmant par son brio vocal et sa passion»

(Der neue merker)

«A musical magic moment»

(News directory)

«Une belle expressivité, pleine de naturalisme»

(Kölner stadt Anzieger)

«Ténor rayonnant au timbre magnifique»

(Rundschau online)

Attendue comme l’évènement de l’année outre Rhin, cette nouvelle production dirigée par Will Humburg et mise en scène par Francisco Negrín, remporte un grand succès en affichant quasi complet jusqu’en Avril:

«L’Opéra de Bonn frappe un grand coup pour sa premiere»

(Epoch Times)

 

Jerusalem de Verdi à l’Opéra de Bonn, jusqu’au 9 avril. www.theater-bonn.de

(Photos ©ThiloBeu – Theater Bonn)

 

A propos de Sébastien GUEZE

Originaire d’Ardèche, Sébastien Guèze étudie le chant à Nîmes en parallèle de ses études universitaires à Montpellier, puis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Il obtient le Prix du public et le second prix au Concours Placido Domingo – Opéralia.

Son premier Rodolfo (La Bohème) à l’Opéra d’Athènes lui ouvre les portes d’une carrière internationale, role qu’il chantera dans une quinzaine de productions de La Fenice de Venise à La Monnaie de Bruxelles, en passant par Cologne, Austin USA, Helsinki, Manchester, Liège et Saint-Etienne entre autres. Il interprète Roméo (Roméo et Juliette) au Concertgebouw d’Amsterdam, à Monterrey au Mexique et au Florida Grand Opera de Miami, Nemorino (L’Elisir d’Amore) à São Paolo, Alfredo (La Traviata) au Semperoper de Dresde, à La Monnaie, à Varsovie et Louisville USA, Nadir (Les Pêcheurs de Perles) à l’Opéra National du Rhin, Le Duc de Mantoue (Rigoletto), à Mantoue, aux côtés de Placido Domingo, les rôles-titres de Faust à Toulon, Reims et Pampelune et de Pelléas et Mélisande à Nice, Lensky (Eugène Oneguine) à La Cité de la Musique, Pinkerton (Madama Butterfly) à Avignon et au Festival Musiques au coeur. Il chante aussi aux Chorégies d’Orange, Salle Pleyel, au Festival de Spoleto, au Oji Hall de Tokio et au Grand Hall Philharmonique de Saint Petersburg notamment.

Sébastien Guèze participe à la redécouverte du répertoire français : il incarne Fabrice del Dongo (La Chartreuse de Parme, de Sauguet) à l’Opéra de Marseille, Pyrrhus (Andromaque de Grétry) à Bruxelles, Nuremberg, au Festival de Radio France et au Théâtre des Champs Elysées, Mylio (Le Roi d’Ys) à Liège, à l’Opéra National de Montpellier et à l’Opéra Comique de Paris, Marius (Marius et Fanny) de Cosma, Shahabarim (Salammbo de Reyer), Vincent (Mireille) à Marseille, Haroun (Djamileh de Bizet), Christian (Cyrano) à Miami, Floreski (Lodoïska de Cherubini) à Rome, Venise et au Théâtre des Champs-Elysées…

Il a récemment interprété le rôle-titre des Contes d’Hoffmann à Wiesbaden et Bonn, Rodolfo à l’Opéra National de Bordeaux, le Chevalier Des Grieux (Manon) à Marseille, il Duca (Rigoletto) à Guadalajara au Mexique… Ses projets comprennent notamment Werther en France, Hoffmann à Essen, Edgardo (Lucia di Lammermoor) en Allemagne, Christian (Cyrano) à Detroit USA et Roméo et Juliette à Hong-Kong…

MICHEL LEGRAND invite VINCENT NICLO

 

Au Palais des Congrès de Paris

 

Le Jeudi 21 janvier 2016

 

La rencontre unique sur scène d'un des compositeurs français les plus célèbres au monde et du ténor gentleman au succès exceptionnel

 

Décidément rien ne freine le prodigieux appétit artistique de Michel Legrand ! L'un des plus grands pianistes et compositeurs français invite Vincent Niclo pour un concert exceptionnel sur la scène du Palais des Congrès de Paris le 21 janvier 2016.

 

Accompagnés d'un "big band" réunissant 14 musiciens de jazz, Michel Legrand fait revivre ses plus belles chansons à travers la voix de Vincent Niclo et à une réorchestration inédite et très swing. Le ténor intérprète les chansons françaises et américaines du compositeur pour le plus grand plaisir du public, qui saura apprécier des morceaux cultes de Michel Legrand mais aussi des inédits.

 

Michel Legrand et Vincent Niclo s'amusent, en passant d'un genre musical à l'autre : de la variété au jazz, de la ballade à la chanson d'amour... L'un chante, l'autre joue du piano, portés par leur admiration et leur confiance respectives.

 

Les deux artistes se sont rencontrés en 2014 sur la scène du Châtelet pour le spectacle Les Parapluies de Cherbourg où Vincent Niclo incarnait le personnage principal sous la direction musicale de Michel Legrand. Animés par leur passion commune pour la musique, ils décident de créer main dans la main un spectacle unique avec de belles surprises. Ce concert événement de la rentrée 2016 marque le prolongement d'un beau compagnonnage musical.

 

Grand compositeur, musicien et arrangeur, Michel Legrand est à l'origine des bandes originales de grands films comme Les Parapluies de Cherbourg, Peau d'âne, Un été 42 ou encore Les Demoiselles de Rochefort. Au cours de sa carrière, il a remporté 3 Oscars, 5 Grammy Awards et composé plus de 200 musiques pour le cinéma et la télévision.

 

Vincent Niclo connaît un succès considérable depuis quelques années. Le chanteur ténor obtient son premier disque de platine pour son album Opéra Rouge (vendu à plus de 300 000 exemplaires) enregistré avec Les Choeurs de l'Armée Rouge. Il assure la première partie des concerts de Céline Dion en 2013. Au cours de sa carrière, il a chanté en duo avec Charles Aznavour, Paul Anka, Roch Voisine et récemment Placido Domingo.

 

INFORMATIONS PRATIQUES

 

Tarifs : de 53 à 103€

 

Horaire : 20h30

 

Palais des Congrès de Paris

 

2, place de la Porte Maillot 75017 Paris

 

 

 

Calendrier des concerts
Janvier – février 2016

 

 

 

 

Jeudi 7 janvier - 20h30


Philharmonie 1 – Grande Salle
Cornelius Meister, direction
Alisa Weilerstein, violoncelle

 

Élèves du département des disciplines vocales du Conservatoire de Paris :
Marianne Croux, soprano
Eva Zaïcik, mezzo-soprano
Choeur de l’Orchestre de Paris
Lionel Sow, chef de choeur


FÉLIX MENDELSSOHN
Le Songe d’une nuit d’été
ROBERT SCHUMANN
Concerto pour violoncelle
RICHARD STRAUSS
Till l’Espiègle
Tarif A : 40€ | 35€ | 28€ | 20€ | 15€ | 10€


Mercredi 13, jeudi 14 et vendredi 15 janvier - 20h30
Philharmonie 1 – Grande Salle
Bertrand de Billy, direction
Peter Serkin, piano
Ruth Ziesak, soprano
Marianne Crebassa, mezzo-soprano
Maximilian Schmitt, ténor
Nahuel Di Pierro, basse
Choeur de l’Orchestre de Paris
Lionel Sow, chef de choeur
WOLFGANG AMADEUS MOZART
Concerto pour piano n° 19
Requiem
Tarif B : 50€ | 40€ | 35€ | 25€ | 20€ | 10€

Mercredi 13 janvier à 19h : rencontre avec Bertrand de Billy (Salle de conférence)
Entrée libre


Mercredi 20 et jeudi 21 janvier- 20h30
Philharmonie 1 – Grande Salle
Paavo Järvi, direction
Lisa Batiashvili, violon

 

CARL NIELSEN
Suite d’Aladin


DIMITRI CHOSTAKOVITCH
Concerto pour violon n° 1
FRANZ SCHUBERT
Symphonie n° 9, « La Grande »


Tarif A : 40€ | 35€ | 28€ | 20€ | 15€ | 10€

 

Mercredi 27 et jeudi 28 janvier- 20h30
Philharmonie 1 – Grande Salle
Paavo Järvi, direction
Lars Vogt, piano
WOLFGANG AMADEUS MOZART
Concerto pour piano n° 24
ANTON BRUCKNER
Symphonie n° 5
Tarif A : 40€ | 35€ | 28€ | 20€ | 15€ | 10€


Mercredi 3 et jeudi 4 février - 20h30
Philharmonie 1 – Grande Salle


David Zinman, direction
Gil Shaham, violon


JOHANNES BRAHMS
Concerto pour violon
BÉLA BARTÓK
Le Prince de Bois


Tarif A : 40€ | 35€ | 28€ | 20€ | 15€ | 10€

 

WEEK-END Italie


12 - 13 – 14 février
Requiem de Verdi
Gianandrea Noseda, direction

Concerts coproduits par l’Orchestre de Paris et la Philharmonie de Paris


Vendredi 12 février à 20h30
Dimanche 14 février à 16h30
Philharmonie 1 – Grande Salle
GIUSEPPE VERDI Requiem
Gianandrea Noseda, direction
Erika Grimaldi, soprano
Marie-Nicole Lemieux, mezzo-soprano
Saimir Pirgu, ténor
Michele Pertusi, basse
Choeur de l’Orchestre de Paris
Lionel Sow, chef de choeur
Tarif D : 80€ | 70€ | 55€ | 35€ | 20€ | 10€


Samedi 13 février à 20h30
Philharmonie 2 – Cité de la musique - Salle des concerts
RÉCITAL
Stefano Bollani, piano
Tarifs : 32€ | 26€
Dimanche 14 février à 11h
Philharmonie 1 – Salle de répétition 1
Concert de musique de chambre
Musiciens de l’Orchestre de Paris

 

« Quatuors d’Italie »
VERDI Quatuor à cordes en mi mineur
PUCCINI Quatuor à cordes "Alla memoria di Amadeo di Savoia Duca d'Aosta", « Les Chrysanthèmes »
VERDI Luisa Miller, transcription pour quatuor à cordes de Muzio
Tarifs : 20€ | 10€ (-28 ans)


Dimanche 14 février à 17h30
Philharmonie 2 – Cité de la musique - Musée de la Musique
Concert – Promenade au Musée de la Musique
Concert de musique de chambre
Musiciens de l’Orchestre de Paris
Gratuit en s’acquittant des droits d’entrée du Musée de la Musique
Concerts coproduits par l’Orchestre de Paris et la Philharmonie de Paris

 

Renseignements pratiques
Réservations
Philharmonie de Paris
Par téléphone, tous les jours de 11h à 19h : 01 44 84 44 84
Frais de réservation : 2 € / place
Aux guichets de la Philharmonie :
Du mardi au vendredi, de 12h à 18h
Les samedis et dimanches, de 10h à 18h
Par internet sur www.orchestredeparis.com
Pas de frais de réservation pour les achats en ligne

JAZZ AND WINE BORDEAUX 2014 : Pique-Nique en musique à Sauternes

« QUAND LES MEILLEURS VINS AU MONDE ACCUEILLENT LES PLUS GRANDS MUSICIENS DE LA PLANETE »

« NEW YORK MEETS CHATEAU GUIRAUD – SAUTERNES »

 

MERCREDI 27 AOÛT 2014 – Concert événement de clôture

 

Château Guiraud, 1er Grand Cru Classé en 1855 à Sauternes, accueillera le mercredi 27 août prochain un concert de Jazz unique en Europe pour clôturer la 9ème édition de « Jazz & Wine Bordeaux ».

À 20h30, se produiront en Duo le saxophoniste Dave Liebman et le pianiste Richie Beirach. L’un et l’autre nés à New York, ils représentent deux Voix majeures du Jazz Contemporain. Complices depuis plus de 30 ans, ces deux musiciens américains font de chaque concert un moment d’exception.

À 18h30, un « Pique-Nique sur l’Herbe » sera organisé dans les Jardins du Château Guiraud, en partenariat avec le chef Bruno Oliver. Il sera possible d’apporter son propre pique-nique ou de déguster les burgers élégamment « francisés » - baptisés « hambourgeois » - du célèbre « Food-Truck By Oliver », installé pour l’occasion au Château Guiraud. « Oliver », un patronyme familier pour le Château Guiraud, dont les Vins ont longtemps été servis dans le célèbre restaurant parisien « Le Grand Véfour », tenu à l’époque par Raymond Oliver, originaire de la région de Sauternes et grand-père de Bruno.

En cette fin d’été, tous les ingrédients sont donc réunis pour offrir à tous, en toute simplicité, une soirée unique de partage.

 

Horaires 

18h30 à 20h00 : « Pique-Nique sur l’Herbe »

20h30 : Début du concert

22h30 : Dégustation offerte

 

Concert : 22€/pers.

Le Menu « Hambourgeois » By Oliver : 10 €

 

Plus d’infos sur le site du Festival Jazz & Wine Bordeaux

 

Festival Avanti la Musica ! au Château d'Amboise

Le Château Royal d’Amboise lève le voile sur la 4e édition du Festival Avanti la Musica

 

 - Théâtre, musique, danse, … du 21 juin au 20 juillet prochain, la culture italienne s’installera à Amboise et au Château Royal pour un mois de fête. La 4e édition du Festival Avanti la Musica comptera en effet de nombreux temps forts à partager entre amis, en couple ou en famille.

 

En avant la musique !

Une fois encore le Festival Avanti la Musica propose un programme haut en couleurs :

 

- 21 juin à 15h - Ouverture du Festival avec l’ensemble Saltatioburgus de danseurs allemands de la Renaissance sur les terrasses du château, suivi à 16h par un concert de l’ensemble Villa Sinfonia, composé de 40 musiciens américains actuellement en tournée européenne.

 

- 22 juin à 15h - Spectacle Piu forte i flauti ! avec l’ensemble de flûtes et de guitares dirigé par Céline Hersoc et Jean-Pierre Allard de l’Ecole de musique et de théâtre Paul Gaudet à Amboise.

 

- 28 juin de 14h à 18h - Costumi venezziani : Déambulations d’une trentaine de personnages vénitiens costumés. A 16h, le château laissera place à l’opéra italien de Mozart avec un concert de chant lyrique de l’école d’Amboise. A 18h, les visiteurs pourront assister au concert lyrique de grands airs italiens par la Chorale Chant’Avertin.

 

- 29 juin à 18h – Vivaldi : Grand concert orchestré sous la direction de Pascal Caraty et réalisé par l’ensemble orchestral de chambre amboisien autour des compositions d’Antonio Vivaldi.

 

- 12 juillet à 18h : Hortus deliciarium – Le château accueillera un concert de musique du 15e siècle.

 

-14 juillet à partir de 16h30 : A l’occasion de la Fête Nationale, le Château Royal d’Amboise proposera un concert de musique réalisé par le quintette de cuivre Magnifica.

 

Idée de week-end en famille : les 19 et 20 juillet

 

Le Château Royal d’Amboise a pensé à tout et propose des activités dédiées aux familles pour ravir petits et grands.

 

« Avanti la famiglia ! » - Spectacle et animations de jeux géants en plein air pour les enfants sur le thème de la Commedia.

 

- De 14h à 18h : Saveurs d’Italie « Sens & Renaissance » : atelier de dégustation et de reconnaissance des ingrédients utilisés dans la gastronomie de la Renaissance.

 

- Animation de jeux dans le parc pour des pauses récréatives conviviales avec «la Maison des Jeux de Touraine».

 

- 16h : Circo Pirulo spectacle de la compagnie « La sensible » (tout public à partir de 5 ans)*.

 

* Inclus dans le droit d’accès au monument

 

Avanti la Musica  ! Rendez-vous du 21 juin au 20 juillet 2014

 

Informations : 02 47 57 00 98 – www.chateau-amboise.com

Retrouvez toute l’actualité du Château Royal d’Amboise sur Facebook

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Tarifs individuels 2014 - Le Château est ouvert tous les jours sauf le 25 décembre et le 1er janvier

Adulte 10,70€, Etudiant 9,20€, Enfant (7-18 ans) 7,2€ - Gratuité pour les enfants de moins de 7 ans

Audio visites : Adulte 14,70€, Etudiant 13,20€, Enfant (7-18 ans) 10,2€

Les Coulisses de l’Histoire : Adulte 15,20€, Etudiant 13,70€, Enfant (7-18 ans) 11,70€

Tarif spécial du concert du soir (29/06) Adulte 15€, Enfant 10€ (150 places maximum sur réservation)

 

Billetterie en ligne http://www.chateau-amboise.getaticket.com/Information.aspx

 

Retrouvez l’ensemble des événements organisés au Château Royal d’Amboise sous :

 

Evénements au Château d'Amboise

 

Se loger à proximité du château

 

Le Clos d’Amboise****

27 Rue Rabelais, 37400 Amboise
02 47 30 10 20

www.leclosdamboise.com

 

Hôtel Le Manoir les Minimes ****

34 Quai Charles Guinot, 37400 Amboise

Tél. 02 47 30 40 40

www.manoirlesminimes.com

Soirée exceptionnelle en l'honneur de Brigitte Lefèvre à l'Opéra Bastille

L’Association pour le Rayonnement de l’Opéra national de Paris a rendu hommage à Brigitte Lefèvre, Directrice de la Danse de l’Opéra national de Paris lors d’une soirée exceptionnelle, le mercredi 21 mai 2014, à l’Opéra Bastille, avec le soutien des American Friends of the Paris Opera & Ballet et de la manufacture horlogère Vacheron Constantin, en présence d’Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, et de Bernard Stirn, Président de l’Opéra national de Paris.

 

Présidée par Jean-Louis Beffa, Président de l’AROP, et Juan-Carlos Torres, Directeur général de la manufacture horlogère Vacheron Constantin, cette soirée a réuni autour de la Directrice de la Danse de l’Opéra national de Paris de nombreuses personnalités Monsieur le Premier Ministre et Madame Edouard Balladur, Monsieur le Ministre et Madame Jack Lang, Madame la Ministre Christine Albanel, Monsieur le Ministre et Madame Xavier Darcos, Monsieur le Ministre Renaud Donnedieu de Vabres, Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Sir Peter et Lady Ricketts, Monsieur le Général d’Armée Georgelin, Monsieur et Madame Gregory Annenberg Weingarten, Monsieur et Madame Daniel Buren, Madame Claire Chazal, Monsieur Jean-Paul Cluzel, Madame Régine Hatchondo, Monsieur Irié, Monsieur et Madame Stéphane Lissner, Monsieur Kamel Mennour, Monsieur John Neumeier, Madame Marie-Christine Saragosse, ainsi que les Etoiles : Carole Arbo, Jean-Guillaume Bart, Kader Belarbi, Florence Clerc, Fanny Gaïda, Agnès Letestu, Monique Loudières, Elisabeth Maurin, Delphine Moussin, Elisabeth Platel et Wilfried Romoli.

 

De nombreux donateurs, parmi lesquels Madame Karolina Blaberg, Monsieur et Madame Léon Cligman, Madame Olivia Flatto, Monsieur Pascal Houzelot, Monsieur et Madame Claude Janssen, Monsieur et Madame Philippe Journo, Madame Micheline Maus, le Docteur Léone Noëlle Meyer, Monsieur et Madame Gianmarco Monsellato,

Madame François Pinault, Monsieur Bruno Roger, Madame Louis Schweitzer, Monsieur et Madame Jean Solanet, Monsieur et Madame Jean-François Théodore, Monsieur Philippe Villin, ainsi que les entreprises ADRHENA, ASTORG, AU GROUP, EDF, EY, GDF SUEZ, PAPREC GROUP, SAINT CLAIR LE TRAITEUR, et SOCIETE GENERALE, ont rejoint le Comité, aux côtés de la manufacture horlogère Vacheron Constantin, fidèle partenaire et mécène de l’Opéra national de Paris, et permis de collecter 300 000 euros au bénéfice des activités du Ballet.

Tous ont pu applaudir les Etoiles, les Premiers danseurs et le Corps de Ballet dans "Le Palais de Cristal" de George Balanchine et dans "Daphnis et Chloé", la dernière création de Benjamin Millepied, avec le Chœur et l’Orchestre de l’Opéra national de Paris sous la direction de Philippe Jordan.

 

C’est sur le plateau de l’Opéra Bastille que s’est achevée cette exceptionnelle soirée. Pour la première fois, le souper a été servi de l’autre côté du rideau, en présence des artistes et au milieu des espaces scéniques de l'un des plus grands théâtres du monde. La maison Charles Heidsieck et la Baronne Philippine de Rothschild ont généreusement offert le Champagne et les vins.

 

Madame Thierry Breton présidera la dernière soirée de gala de la saison 2013-2014, jeudi 5 juin 2014, à l’Opéra Bastille, à l’occasion d’une représentation de La Traviata mise en scène par Benoît Jacquot.

 

L’AROP, Association pour le Rayonnement de l’Opéra national de Paris, fondée en 1980, et présidée par Monsieur Jean-Louis Beffa, verse chaque année plus de 9 millions d’euros, auxquels s’ajoutent 5 millions d’euros d’achat de billets, à l’Opéra national de Paris. Reconnue d’utilité publique, elle regroupe plus de 3 000 membres particuliers et entreprises.

 

www.arop-opera.com