EXPOSITION "BOURDELLE ET LES DIEUX - LE FUTUR DE L’ANTIQUE"

Dans les jardins, les ateliers et l’appartement où Antoine Bourdelle (1861-1929) a travaillé à demeure, le musée Bourdelle présente la création d’une vie : les marbres, plâtres et bronzes de celui qui fut le praticien de Rodin, le maître de Giacometti et de Germaine Richier. L’extension contemporaine (1992) de Christian de Portzamparc révèle toute la force dramatique de l’œuvre monumentale du sculpteur.

L’exposition invite à une relecture de la sculpture de Bourdelle, mais aussi de la production artistique des premières décennies du XX e siècle, à l’aune de l’archaïsme moderne. Un archaïsme qui passe par une renaissance de la Grèce antique, de son héritage plastique et de ses figures mythiques. De l’énergie primordiale du mythe, des figures fabuleuses des temps archéologiques, Bourdelle tire la force novatrice d’un «travail net, dépouillé et sans nuance », affranchi de l’esthétique de Rodin. Affranchi aussi des canons de l’académisme comme des conventions du réalisme. Repensée en termes de masses et de plans, soumise à un processus d’épuration et d’altération, la sculpture de Bourdelle fait naître une beauté inédite que la critique dénonce, dans un premier temps, comme « un retour à l’idole du sauvage ». Ce retour à la Grèce conduit à s’interroger sur les antiques – marbres, plâtres, photographies –, dont Bourdelle aura tout à la fois médité et revu la leçon. Paradoxalement, le mouvement même de ce retour à «l’origine » inscrit Bourdelle au cœur de la modernité du XXe siècle, des prospections les plus audacieuses de l’art moderne : celles de Cézanne, de Matisse, de Brancusi, de Picasso. Autour des chefs -d’œuvre de Bourdelle Tête d’Apollon, Torse de Pallas, Héra klès Archer, Centaure mourant, Sapho… l’exposition réunit environ 150 œuvres provenant des collections permanentes du musée, ou de grandes collections publiques et privées.

 

#Bourdelle

COMMISSAIRES: Claire Barbillon, professeur, Université de Poitiers - École du Louvre ; Jérôme Godeau, chargé de mission auprès de la directrice du musée Bourdelle ; Amélie Simier, conservatrice générale, directrice du musée Bourdelle

 

EXPOSITION "BOURDELLE ET LES DIEUX - LE FUTUR DE L’ANTIQUE"

DU 4 OCTOBRE 2017 AU 4 FEVRIER 2018

MUSÉE BOURDELLE

18 Rue Antoine Bourdelle, Paris XVè Arrt.